Dites STOP aux frais vétérinaires!

Protégez votre compagnon en lui souscrivant la mutuelle de santé

Effectuez une simulation en ligne et comparez les offres de 7 assureurs spécialisés

  • Toutes ses dépenses
    de santé remboursées
    Vaccins,honoraires,médicamenents,opérations... Et tout au long de sa vie
  • Remboursements express
    De 48 à 72H selon les assureurs
  • Jusqu'à 3000€ emboursés /an
    Ainsi que libre choix de vétérinaire
  • Jusqu'à -40% par an
    sur votre contrat
    Grâce à notre comparateur de mutuelles pour aniumaux

Lancer une simulation gratuite!

Et recevez de l'information sur les mutuelles de santé pour animaux

Tous les champs sont obligatoires

Sexe de l'animal

Pourquoi demander une simulation de mutuelle pour animaux?
  • Elle vous permet de comprendre
    ce que prend en charge
    ce type de contrat

  • Elle confronte les offres de
    7 assureurs spécialisés

  • Elle vous permet de gagner du temps
    et.. de l'argent!

Victor Hugo disait « Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas dire qu’il n’a pas d’âme ». Énormément de maîtres sont sensibles au bien-être de leur bête et souhaitent ce qu’il y a de mieux pour elles. Malheureusement, ils sont bien souvent freinés par les tarifs mirobolants affichés chez le vétérinaire. Bien souvent, les assurances santé pour animaux domestiques sont mal connues et recèlent pourtant de nombreux avantages. Dans quel but assurer son animal ? Vers quelle assurance se tourner ? Peut-on personnaliser la dite assurance santé en fonction des soins particuliers que requiert notre animal ? Autant de questions auxquelles cet article tentera de répondre au mieux, pour le plus grand bonheur des maîtres et de leur acolyte.

Pour quel animal contracter une assurance santé ?

 

  • Pour tout animal de compagnie dont le maître désire anticiper au mieux les éventuels accidents de la vie. Que ce soit une hospitalisation d’urgence, un accident de la voie publique ou encore un bilan de santé, les compagnies d’assurance proposent des formules adaptées à chacun.

Il semble important de préciser qu’il n’y a pas de différences entre une assurance santé et une mutuelle santé pour animaux domestiques (mutuelle chien ou chat ). Il s’agit du même type de contrat sans caractéristiques spécifiques. De plus, les compagnies peuvent être spécialisées dans les assurances santé pour animaux mais ce n’est pas une obligation. De nombreuses personnes inscrivent leur chien, chat ou NAC sur l’assurance de leur maison.

Ces mutuelles concernent les chiens, les chats et les NAC* (nouveaux animaux de compagnie). Ils sont tous couverts par l’assurance santé pour animal domestique depuis les années 90, mais pas à l’identique.

*les NAC sont les : lapins, furets, cobaye, perroquets et chinchilla.

Il est bien sûr plus avantageux de prendre une assurance pour son animal, quand celui-ci est sujet aux maladies ou dysfonctionnements quelconques. Certains maîtres, gèrent financièrement au coup par coup, leurs visites chez le vétérinaire sans ressentir le besoin de contracter une assurance. Néanmoins les assurances animalières sont profitables même pour les petites interventions puisqu’elles couvrent également la délivrance des médicaments, souvent très onéreux.

Les chiens de chasse peuvent également être assurés sans problème par les compagnies d’assurances. Les frais de soins survenus à la suite d’une collision avec un sanglier, par exemple, seront pris en charge. Il en est de même pour une clôture cassée ou pour tout autre dégât causé lors d’une partie de chasse. Il conviendra cependant, lors de la souscription au contrat, d’informer la compagnie de l’usage de votre chien de chasse, pendant les saisons de chasses.

Pourquoi souscrire une assurance pour animaux ?

 

Afin de pallier les impondérables, et de ne plus hésiter à consulter le vétérinaire. De nombreux témoignages racontent que l’assurance animalière leur a été salutaire notamment pour les soins dits lourds. C’est-à-dire pour les animaux ayant généré un cancer, subi un grave accident ou étant doté de maladies héréditaires. Bien d’autres soins sont également très couteux lorsqu’ils sont répétitifs. Cependant, les assurances santé peuvent également couvrir les soins apportés ponctuellement, comme pour les gastro-entérites, les otites ou les vaccins. Sans oublier que malheureusement de nombreux animaux de compagnies meurent régulièrement chaque année car leur maître sont dans l’impossibilité de subvenir aux frais médicaux encourus à la suite d’un accident imprévisible. Une assurance à 1500 euros par an, cela représente beaucoup d’argent, mais échelonné sur 12 mois, cela devient beaucoup plus digeste. Chaque propriétaire est responsable de la santé de son compagnon.

Jean Anouilh disait « Les hommes, c’est comme les chiens, ça mord parce que ça a peur ».

Il est vrai qu’aucun maître ne peut prévenir à 100% tous les comportements ou réaction de son animal. C’est la raison pour laquelle, de nombreuses assurance pour animaux proposent en « option » l’assurance de responsabilité civile, afin que les dommages que pourraient causer l’animal de compagnie soient pris en charge. D’ailleurs, il faut noter que cette assurance est obligatoire pour les catégories de chien 1 et 2, qui répertorient les chiens dits dangereux.

D’autres options peuvent être contractées en parallèle telles que l’assurance décès et l’assurance contre le vol. Ces dernières permettent une indemnisation variable selon l’âge et la race du chien. Ainsi après la disparition douloureuse d’un être cher, le maître peut alors faire face aux différents frais inhérents à cette perte ou se trouver un nouveau compagnon.

Quels soins sont remboursés par les assurances pour animaux ?

Une bonne mutuelle pour animaux propose généralement toutes ses formules en TOUS RISQUES, ce qui permet au propriétaire d’être remboursé de pratiquement tous les soins. Ce qui varie par la suite, c’est le taux de remboursement que vous avez choisi via votre formule d’indemnisation.

  • Zoom sur les soins les plus fréquemment remboursés :

Pour les chiens et les chats : les consultations chez les généralistes et chez les spécialistes, les hospitalisations d’urgence, les frais chirurgicaux, bilan de santé, les médicaments prescrits ou délivrés, maladies bénignes (otites, gastro-entérites..), ergo arraché, les infections urinaires, les foulures et entorses, l’arthrose, les analyses en laboratoires, les accidents sur la voix publiques…

En général, les vaccins, les vermifuges, les accessoires et les traitements antipuces ne sont pas compris dans les formules Tous risques. Leur remboursement est en vigueur en contrepartie seulement, d’un versement prévoyance annuel compris ou non dans votre formule d’assurance.

Pour les NAC : Idem, mis à part que le plafond annuel à ne pas dépasser est plus bas.

Certaines compagnies incluent également :

  • Comportementalisme, acuponcture, phytothérapie…

Ainsi, les maladies récurrentes telles que la rage, la maladie de Lyme, la maladie de Carré et la cystite sont évitables grâce à une vaccination précoce ou des soins spécifiques. D’ailleurs de nombreuses mutuelles pour animaux refuseront de s’acquitter des soins liés à ces maladies si elles estiment que des vaccins préventifs auraient du être faits en aval.

Comment sont calculés les remboursements d’une assurance pour animaux ?

Le niveau de remboursement effectué par la compagnie, dépend du contrat souscrit et donc du taux d’indemnisation pour lequel le maître a opté. Dans l’absolu, plus le devis est cher et mieux vous serez remboursé. Le taux de remboursement fluctue entre 50% et 100%, parmi une liste de formules intermédiaires. Ainsi, si des frais vétérinaires sont tarifés à 100 euros et que le propriétaire a choisi la formule de prise en charge basique à 50%, la somme rétribuée sera de 50 euros.

  • Exemples concret :

Un maître amène son chien chez le vétérinaire en urgence après un accident de la route. Son protégé doit malheureusement subir une intervention chirurgicale et reste plusieurs jours à l’hôpital. En sortie de séjour, le maître doit régler la coquète somme de 1600 euros. Il sera indemnisé, selon la formule, d’une somme comprise entre :

  • 50% et 100% du montant total de la facture.
  • Pour une prise en charge à 50% > indemnisation de 800 euros.
  • Pour une prise en charge à 75%> indemnisation de 1200 euros
  • Pour une prise en charge à 90%> indemnisation de 1440 euros
  • Pour une prise en charge à 100%> indemnisation de 1600 euros.

Il faut en outre tenir compte du plafond annuel de remboursement qui correspond à la somme maximale que peut rembourser annuellement la compagnie. Idem, dans l’absolu, plus la formule est gonflée, plus le plafond annuel est élevé. Stop-frais-veto.fr (comparateur en ligne) donne un exemple concret dans le tableau suivant : La compagnie X propose 3 abonnements différents et donc 3 plafonds annuels différents.

Type d’animal

Date

naissance

Formule éco en euros

Formule intégrale en euros

Formule confort en euros

Chien braque d’Auvergne 10/05/2013

13.90

29.50

51.60

Plafond annuel

1200

1700

2500

Ces données concernent celles d’un animal pucé, si tel n’est pas le cas il faut compter environ 25% d’augmentation pour chaque prix.

Que faut-il savoir avant de contracter une mutuelle pour animaux ?

Il est essentiel de se renseigner auprès de plusieurs compagnies d’assurance avant de se décider. Un devis comparatif en ligne par exemple sera très judicieux et permettra ensuite de prendre contact directement pour une dernière mise au point. Attention, de nombreuses mutuelles animalières* vous refuseront l’accès à leurs services, si votre animal ne remplit pas les conditions suivantes :

  • Chiens et chat : doivent avoir entre 2 mois et 5 ans au moment de la souscription (8 ans parfois pour certaines formules pour chat).
  • Les lapins, cobayes et chinchillas : doivent avoir entre 3 mois et 3 ans au moment de la souscription
  • Les furets : doivent avoir entre 3 moins et 2 ans.
  • Les perroquets : doivent avoir entre 3 mois et 10 ans au moment de la souscription.

* Ces informations sont données à titres indicatif, il incombe aux propriétaires de se renseigner auprès de l’assurance animalière de son choix.

Ce sont les raisons pour lesquelles il est important, soit d’assurer son animal le plus tôt possible, soit de faire appel à une assurance pour animaux qui prend en charge les animaux âgés. Il est probable que le tarif s’en trouvera certainement plus élevé et que l’étendue des soins couverts sera estimée différemment.

Heureusement il existe l’ assurances pour animaux qui permettent d’assurer un vieil animal. Le site www.stop-frais-veto.fr vous permet de comparer de manière exhaustive les différentes assurances animalières.Il suffit de saisir quelques renseignements indispensables (âge, sexe et race de l’animal) à la suite de quoi, le propriétaire est recontacté dans les plus brefs délais, par mail ou téléphone. Selon les utilisateurs c’est un site précieux et simple d’utilisation. Il a permis a de nombreux maîtres de trouver une assurance chien ou chat à la hauteur de leurs exigences.
Les propriétaires peuvent également consulter les avis consommateurs sur le site doctissimo.fr ou CIAO

  • Les mutuelles santés pour animaux les plus en vogue selon les consommateurs :

Santévet.com, Animauxsanté.com, Assuropoil.fr, animassur.fr…

Attention, si l’animal est assuré depuis son plus jeune âge, le propriétaire devra vérifier, lors de la souscription au contrat santé, que sa cotisation ne risque pas d’augmenter en même temps que l’âge de son compagnon.

Attention : mieux vaut penser à inclure dans votre contrat le « remboursement des vaccins ».

A noter que les soins appliqués à l’animal pour une maladie contractée avant le début de contrat avec la compagnie d’assurance, ne seront pas indemnisés par cette dernière.

Important : Les résiliations de contrats se font par lettre recommandées 2 mois avant la date d’échéance annuelle

Dernier conseil : il est préférable de demander l’avis de son entourage et de ne pas se laisser séduire par des offres trop alléchantes.

Enfin, la France est le pays qui, proportionnellement à son nombre d’habitants, héberge le plus d’animaux de compagnies. Ainsi, de plus en plus de foyers se tournent vers la mutuelle santé animalière. De cette façon, le propriétaire n’hésite plus à accompagner son animal chez le vétérinaire et il peut le garder le plus longtemps possible près de lui. Un animal suivi régulièrement, a toutes les chances de recevoir les meilleurs soins et surtout la possibilité d’être pris en charge assez tôt, dans le cas d’une maladie grave.

Les assurances pour animaux existent également dans d’autres pays.. si vous avez l’occasion de voyager aux USA prochainement, vous constaterez que de nombreuses sociétés proposent ces formules d’assurance santé!